Bienvenue dans ma classe !

C’est l’heure de vous souhaiter une excellente rentrée scolaire, que vous soyez collègue, élève… ou parent d’élève !

Pour ma part, je suis a nouveau titulaire de ma classe, et j’avoue que cela m’a pas mal motivée pour préparer cette nouvelle rentrée !

Harry Potter, la méthode MHM et Picot vont à nouveau rythmer mes semaines scolaires et, une fois n’est pas coutume, je vous présente ma classe !

Belle visite à vous 😉 !

Premier contact avec une école

Pas plus tard qu’hier, une jeune collègue me demandait sur mon compte Instagram ce qu’elle pourrait demander à son futur directeur lors de sa prochaine rentrée scolaire.

Voilà un sujet que j’avais pas mal préparé en juin… quand j’apprenais que j’étais nommée dans une nouvelle école avec une nouvelle direction…
Même si, quelques jours plus tard, j’apprenais que, finalement, que je retrouvais la direction de mon village, que j’avais eu 2 ans avant !

Voici donc la fiche que je m’étais préparée…
N’hésitez pas à me faire part des oublis éventuels ! Je la mettrai à jour pour mes prochains lecteurs 😉 !

Ma carte accordéon

Si mon début de vacances est plutôt très studieux (je prépare ma prochaine rentrée à thème Harry Potter et le matériel nécessaire pour me lancer dans la méthode MHM), j’ai pu profiter d’un après-midi de bricolage avec Johanne, Lydie et ma fille pour reproduire cette carte accordéon qui m’avait carrément tapée dans l’oeil !

Nan, mais j’adore carrément les couleurs, les papiers et les tampons de cette collection Stampin’Up l’Art Créateur, Ecoute ton coeur!
Elle est vraiment dans le thème de mon atelier !

Jeu de cartes 0 à 39

En ce premier jour de vacances, j’ai créé un premier jeu !
Ne vous affolez pas, je ne compte pas tenir ce rythme ces prochaines semaines…
Encore que, passant à une nouvelle méthode d’enseignement des mathématiques à la rentrée (MHM), je devrais en réaliser pas mal pendant mes vacances !

C’est un petit jeu sympa, destiné à réviser les nombres avec ma fille…
Mais je me doute qu’il trouvera preneur auprès des familles et collègues qui passent par là !
SI cela vous intéresse, envoyez-moi un mail : labaleinebleueleblog@gmail.com

Comment l’imprimer ?

  • imprimer 16 pages par feuille
  • utiliser du papier blanc épais (évite la transparence)
  • plastifier le tout (longévité)

Quels usages ?

  • Ordonner les nombres ou représentations dans l’ordre croissant/décroissant
  • Réaliser des paires
  • Jeu de la Bataille
  • Lecture rapide des nombres/représentations
  • Jeu de mémo (aussi dit « de Kim »)

Faites chauffer la plastifieuse !

Merci !

En cette période de fin d’année, j’ai eu l’occasion de me mettre à scraper pour tester :
– mes nouveaux tampons New Wonders, Stampin’Up,
– la mise en couleur avec des feutres Twinmarkers,
– la création de fonds avec des tampons !

Bonne Fête Maman !

Ce qu’il y a de chouette quand tes collègues connaissent tes penchants pour les bricolages, c’est qu’ils finissent par te demander de penser leurs bricolages !

Cette année, j’ai proposé à Véronique de réaliser un bracelet, dans l’esprit du bien connu « Bonne fête maman qui déchire » qui avait été publié le mois précédent dans le magasine La Tribu des Idées.

Prototype du bracelet sans les perles argentées

Au programme, réactualiser le projet pour le rendre accessible à des élèves de petite et moyenne section…

Après quelques prototypes…

C’est la version fond « galaxie » avec un petit coeur évidé qui a été retenue !

Le déroulement ?

– Préchauffer le four à 150 degrés.
– Découper des disques de plastique dingue (ou les emporte-piècer!).
– Perforer les deux extrémités.
– Illustrer le disque à l’aide d’un feutre (ici, des feutres Posca, du côté rugueux).
_ Emporte-piècer le petit coeur !
– Mettre le disque à cuire (environ 2 minutes, jusqu’à ce que le médaillon redevienne parfaitement plat).
– Appliquer un couche de vernis sur la fasse « illustrée ».
– Couper un morceau de cordon (20cm), enfiler les deux perles et le médaillon.
– Faire deux noeuds coulissants de part et d’autre afin que le bracelet soit ajustable.

Le matériel utilisé ?

– plastique dingue blanc (8€ les 7 feuilles)
– feutres Posca (à partir de 3,69€)
– perforatrice disques Artemio (13,95€)
– perforatrice coeur, (2,70€)
cordon de suédine ( (4,75€ les 4,5 mètres)
– perforatrice 1 trou (1,99€)
– perles argentées
– vernis

Dans mon jardin, il y a…

C’est que je n’avais pas encore partagé mon jardin potager de cette année !
Pourtant, il est bien fidèle au poste, encore plus fleuri et plus gourmand cette année !

Alors, quoi de neuf cette année ?

  • une nouvelle arche ! désormais une arche accueille un rosier et des concombres, l’autre du chèvre-feuille et des concombres.
  • de nouveaux plants de fraises remontants : j’en remplace 6 plants chaque année pour tourner sur 3 ans et m’assurer de jolies récoltes!
  • j’ai planté mes aromates dans des pots en terre en vue de les « contenir » et de pouvoir les rentrer facilement l’hiver.
  • butternuts, potirons, citrouilles et melons éliront domicile chez mes beaux-parents : si le rendement était très bon, leur culture rampante gênait la tonte du jardin.
  • la surprise de récolter des salades qui se sont semées seules l’année dernière !

Et que trouve t’on dans mon potager ?

  • 18 plants de tomates variés (marmande, coeur-de-boeuf, noire de Crimée, cerise rouge, cerise jaune),
  • 18 plants de fraisiers remontants,
  • 4 concombres,
  • 2 aubergines,
  • 12 salades variées (feuille de chêne, laitue, scarole, batavia),
  • des radis
  • 1 rosier et 1 chèvrefeuille
  • mes aromates : menthe, verveine, thym, ciboulette, coriandre, laurier, romarin, estragon, basilic
  • et toujours : 1 groseillier, 2 mûriers, 2 pommiers en espalier, 1 cerisier, 1 mirabellier…

Et si je finissais cet article en vous confiant une petite astuce ?
Désormais, je coupe mes salades avec un couteau en en laissant 2cm… quelques jours plus tard, je récolte une nouvelle salade 😉 !

Sinon, je vous invite à consulter mes anciens articles portant sur ce thème !

A tout vite !

Un peu de rangement dans mes tampons !

Depuis quelques années, j’ai pu amasser çà et là quelques planches de tampons et de découpes au fur et à mesure de mes visites chez Action, ce véritable lieu de perdition… (tellement meilleur marché que Stampin’up, mais il faut avouer que la qualité et la délicatesse des dessins ne sont absolument pas comparables).

Là où les boîtes de rangement Stampin’up ont facilement pris place dans ma bibliothèque, ce n’était pas le cas de mes autres tampons qui attendaient en vrac dans une boîte.

Aujourd’hui, je vous présente l’objet de mon #vendrediy : un système de rangement « home made » qui a l’avantage d’être efficace et vraiment peu couteux au regard de ce qui se vend dans le commerce ou tout simplement différent des tutos proposés sur le net. En effet, je n’ai pas été séduite par l’utilisation de pochettes plastiques découpées puis scotchées sur des fiches bristol… (à bas le plastique inutile!)

Et puis, ce que j’aime bien dans ce système, c’est que je peux également y ajouter mes systèmes de découpe et de gaufrage.

Le système ?

  • des enveloppes craft A5, contenant chacune les tampons/découpes/planches de gaufrages,
  • une fiche bristol A5 blanche, 205g, sur laquelle se trouve un exemple du contenu.
  • une boîte de rangement de format A4 !

Et vous, comment rangez-vous ce petit matériel ?

Ma Liseuse, mon nouveau compagnon !

Je vous apprends peut-être que je suis de formation littéraire !
(J’ai d’ailleurs validé un DEUG de lettres, avant de me lancer dans une licence en sciences de l’Education.)

Et à vrai dire, mes lectures « plaisir » ont dû cesser à ce moment-là, au profit de livres didactiques pour enrichir ma pratique ou de littérature jeunesse pour proposer des rallyes lecture à mes élèves !
Puis, vous devinez la suite : mon temps libre s’est drôlement réduit à mesure des types de postes obtenus (prof plus ou moins proche de mon domicile, direction) puis… de la place prise par Mademoiselle Romane !

La vérité, ce n’est pas que je n’ai plus trouvé de temps, preuve en est des activités que vous retrouvez ici régulièrement, c’est que je ne SUPPORTE PAS de devoir lire un livre en plusieurs fois vous savez, 10 minutes à la volée tous les tremblements!
Quand j’ouvre un livre, je veux déjà en connaître la fin ou encore me rappeler de l’intrigue…

Alors, j’alternais entre longues périodes sans lectures, et vraies boulimies « livresques », mais uniquement lors de mes vacances.

Mais ça, c’était AVANT…
Avant que je décide de transformer mes pièces d’anniversaire (merci pôpa, merci môman) en l’achat d’une liseuse… Il y a tout juste 2 mois !

Alors, concrètement, ça a changé quoi ?

Mais ça a carrément changé mon quotidien !

En fait, c’est fou tous les temps « morts » qui peuvent ponctuer ma semaine* : 15 minutes à l’attendre à l’arrêt de bus lorsque je sors de mon école, 40′ lors de son cours de natation, 55′ son cours de danse, et vous voyez déjà ces temps d’attente qu’on subit chez le médecin, entre deux courses, etc ou même tous ces moments en mode passager dans les moyens de transport (*j’entends ceux que je ne peux pas allouer à des temps de correction/préparation/courses, etc…) !
Ces « temps libres » ou « temps morts », habituellement passés à errer sur FB ou Insta, sont désormais voués à l’avancement de mes lectures et rien qu’en 2 mois, j’ai déjà pu lire 6 livres !
Autant vous dire que je suis carrément satisfaite de la mise à profit de ces temps-là !

Mais pourquoi une liseuse alors ?

Pour bien des raisons :

  • la possibilité d’emporter plusieurs livres avec moi ! (si je lis volontiers des romans d’une traite, ouvrages didactiques (ex. : Méthode heuristique Mathématiques) historiques (Homo Sapiens) ou autres se lisent volontiers avec parcimonie, histoire d’imprégner les concepts, de les digérer, les intégrer !
  • la possibilité d’être toujours en capacité de lire : mon smartphone peut prendre le relais de mes lectures quand je n’ai pas la liseuse. (les 2 se synchronisent)
  • l’instantanéité des commandes de livres : aussitôt commandé, aussitôt téléchargé
  • le meilleur marché des formats kindle par rapport au format papier
  • mais aussi : la fin du remplissage de mes bibliothèques qui ne sont vraiment plus extensibles!
  • et pour la possibilité d’ouvrir les lectures à mon mari ou ma fille en leur ouvrant un espace ! D’ailleurs, pour les enfants, il y a un système de badges et de récompenses qui permettent de voir leurs temps de lecture… (Je sens que cela va pouvoir s’échanger en temps devant d’autres écrans par exemple….)

100 % liseuse ?

Ah, mais je vous vois venir !
Evidemment que les livres ne font plus partie de mon passé !

Si pour les romans ou bien d’autres types de livres ma liseuse me convient parfaitement, le format papier m’est toujours indispensable dans mes lectures plaisir !

Ainsi, les éditions Créapassions continueront à garnir ma bibliothèque (livres de couture, tricot, etc…) !
Tout comme bien des magazines d’ailleurs…
Les livres d’art….
Ou les albums pour ma fille/mes élèves afin qu’ils puissent les manipuler mais surtout les lire en couleurs ! (La bibliothèque de ma fille a encore de beaux jours devant elle !)

Et pourquoi une Kindle paperwhite ?

  • pour son rapport qualité/prix : 159 euros,
  • sa capacité : 32 Go, ça doit bien faire 15 000 livres ça, non ?
  • sa très grande autonomie : plusieurs jours
  • son confort de lecture : écran de 300 ppp sans reflets, se lit comme une véritable page papier, même en plein soleil.
  • sa résistance à l’eau ! Ceux qui savent, savent…. Ils savent qu’une baleine, c’est souvent dans l’eau 😉 !
  • son vaste catalogue (Amazon), et ses petits prix (ou livres gratuits)
  • oh, et puis tant qu’ont y est, je vous invite à commander une housse avec « affichage mains-libres« , c’est vraiment confortable de laisser sa liseuse sur la table ou sur ses jambes 😉 !

Bref, j’ai testé vivre avec une liseuse, et vraiment, je suis super satisfaite !

Allez, je vous laisse, je retourne à ma lecture !