Catégorie : Idée cadeau

Mon sweat Lama

Il y a quelques mois (voire semaines), je m’étais cousu le sweat du Chouette Kit n°33.
Un projet couture sympa, assez rapide dans un tissu moelleux et chaud, bref, le sweat idéal pour se lover dans le canapé mais pas assez funky à mon goût pour porter avec un jean en semaine !

Après avoir songé à le broder, c’est en me promenant en magasin (Zôdio !) que je suis tombée sur ce flex lama doré, carrément mignon et décidément tendance, de la mercerie des créatives de Mademoiselle Toga.

Je vous avoue que j’ai vraiment galéré…
A l’origine, ce petit lama était vêtu d’une paire de lunettes…
En effet, si le design était si fin au point que je l’ai déchiré en l’ôtant de ce support (pourtant, je l’avais manipulé précautionneusement ), c’est au moment de tenter de le faire adhérer au tissu que j’ai complètement perdu patience…
Défaut ou finesse du support ? Je n’en sais rien, mais j’ai dû renoncer à le laisser et décoller les mini morceaux qui avaient bien voulu coller !
Dans ma boîte à malice, j’ai trouvé un joli pin’s fleuri, c’était la petite touche colorée qui manquait !

Alors, complètement fan de ce Serge ?

A bientôt ^^!

Des cartes pour Pâques!

Pendant les vacances, j’ai à nouveau pu participer à un petit atelier créatif chez Johanne sur le thème de Pâques !

Au programme de ce jour, une jolie carte et même une boîte dans laquelle cacher quelques chocolats !

Avec cette carte, j’ai pu tester la réalisation de fonds avec des tampons, la réalisation de fenêtres… et réaliser ma première enveloppe avec la planche de marquage Insta’Enveloppe de Stampin’up !

Trop mignon ce lapin… dommage que le papier soit si foncé !

Si vous aussi vous souhaitez préparer Pâques, je vous invite à lire d’anciens articles…

Bonne Fête Mamie !

Cette année, j’avais envie de marquer cette fête des Grands-Mères par un chouette cadeau, un de ceux qui saurait garder longtemps la fraîcheur et la créativité de ma puce qui grandit tellement vite !
Très vite, ce sont ses dessins naïfs et ses premières écritures qui ont attiré mon attention, et par une nuit rêveuse, j’ai pensé à les immortaliser non pas dans un cadre qui prendrait la poussière, mais sur une étole qui tiendrait bien au chaud ses mamies qui portent constamment cet accessoire.

Si j’ai pensé à acheter du tissu et tout le nécessaire pour lui faire réaliser deux foulards uniques, c’est le prix de revient des-dits foulards qui m’a refroidie CAR, rien ne me garantissait qu’il n’y aurait pas de « râtés », et donc, de gâchis.
C’est ainsi que je suis partie à la recherche d’imprimeurs sur textile, et l’aventure commençait !

Là, tout de suite, je peux te dire que tu peux recycler l’idée pour la fête des Mères, et même pour les Noëls ou anniversaires de ta Maman ou de ta Grand-Mère, enfin, pour toutes les femmes de ta vie qui sont « toutes choses » dès que ta merveille réalise quoi que ce soit !

Voici quelques photos…

Comme tu peux le deviner, c’est le genre de cadeau que tu offres, mais que tu aurais bien envie de garder pour toi qui portes aussi volontiers toujours quelque chose autour de ton cou.(même que c’est bientôt mon anniversaire, et bientôt la fête des Mères aussi quoi!)

Quelques conseils ?

  • Réaliser des dessins sur des feuilles de format A5. En effet, c’est difficile pour un enfant de meubler toute une feuille. De plus, en cas de « râté », il n’a pas à tout recommencer.
  • Utiliser des feuilles blanches car lors du montage, les juxtapositions de dessins ne se voient pas puisque le fond est de même couleur ! (PS: si tu essaies en utilisant des feuilles de couleur ou un fond sur le logiciel, je veux bien avoir ton retour ^^!)
  • Choisir son style : un design épuré et l’utilisation de 3 uniques couleurs, (comme ici) ou laisser libre cours à sa créativité mais avec le risque que ce l’association des diverses productions soit trop chargé/dysharmonieux ! L’avantage de travailler avec ce logiciel, c’est qu’on peut utiliser les seuls dessins qui nous semblent pertinents.
  • Varier les « thématiques ».
  • Ici, il y a 7 dessins qui ont été produits, ce sont soit des « dessins », soit des « écritures », soit des « fonds »(ex. ici, les fleurs ou les étoiles). Les fonds permettent de lier les différents éléments lors du montage.

Je vois déjà de bien jolies variantes à réaliser :

  • Associer les dessins de tous les petits-enfants pour l’anniversaire de mamie (ou sa fête!)
  • scanner les dessins de son enfant et lui offrir un foulard à ses 18 ans ! (Ou autre anniversaire !)
  • penser aux messages positifs, aux expressions… et offrir ce foulard pour une occasion spéciale : future mariée, maman…

Sinon, où pouvez-vous réaliser ces foulards ?

J’ai commandé les miens sur un site Internet, pourtant, je vous en conseille un autre, bien moins onéreux (à partir de 35 euro, tarif dégressif dès le 2ème) que je devrais tester sous peu : Contrado.

Mon joli tampon

Et bien voilà, moi aussi je suis tombée sous le charme des créations de Rose de Biboun, une créatrice française qui crée notamment sur-mesure des tampons qu’elle grave à la main.

Pour bien commencer cette année créative, je me suis donc offert un tampon qui accompagnera désormais mes petites créations !

Je vous invite à voir son travail sur son blog, sa page, sa boutique tictail et même à suivre son Instagram qui regorge de jolis visuels réalisés ou en devenir !

Encore merci Rose pour ton travail, il est superbe !

Des couronnes de Saint-Nicolas !

Cette année, je suis donc, aussi, maîtresse de maternelle !

Alors, à moi ces nouveaux bricolages de fête que je peux, de plus, tester sur ma fille qui voit ses mercredis récréatifs se multiplier cette année (et elle n’en est pas peu fière) !

Aujourd’hui, voici donc quelques productions de mes élèves : 2 projets sensiblement différents.

La couronne de Saint-Nicolas des Moyens !

La couronne de Saint-Nicolas des Petits !

Quelques infos ?

Vous trouverez :
* les jolis St-Nicolas ici,
* à moins que vous préfériez celui-là (avec le cheval… et non un âne, cherchez l’erreur!)
* la grosse perforatrice étoile, un incontournable…
* les papiers à motifs.

 

Une 40ème Couverture Arthur

Comme vous le savez peut-être, j’ai créé la « Couverture Arthur » à l’occasion de la naissance d’un de mes neveux il y a de cela déjà plus de quatre ans.

Très vite, c’est un projet qui a séduit les internautes, au point que c’est un des articles les plus lus et commentés sur mon blog (1200 vues par mois, 867 commentaires) et qu’il a même été sélectionné dans la rubrique « Créa du jour » d’Hellocoton. En fait, j’hallucine toujours autant de voir cette couverture aussi bien référencée sur Google ou même sur Pinterest !

Si, très vite, j’ai réalisé un tuto afin de répondre à vos sollicitations, ce n’est qu’il y a deux ans que j’ai souhaité proposer d’échanger mon tuto contre une petite photo…
Depuis, j’ai régulièrement le plaisir de recevoir l’une des réalisations de mes abonnés qui me répondent en anglais, en italien, en espagnol et même en allemand !

Aujourd’hui, je ne vous publie donc pas une réalisation personnelle, mais l’ensemble des Couvertures Arthur que mes abonnées ont eu la gentillesse de partager, ce que je faisais régulièrement sur ma page, mais pas sur mon blog, allez savoir pourquoi !

Si le coeur vous en dit, venez donc les consulter sur ma page Facebook et pourquoi ne pas laisser un petit commentaire ou un « j’aime » sur vos versions préférées ?
* aucun homme n’a encore réalisé ma couverture… ou alors, il ne me l’a pas envoyée ^^!

PS : Vous qui passez par là et qui avez une petite photo, n’hésitez pas à la partager ! C’est toujours un vrai plaisir ^^!

Une couverture pour Capucine

Une mignonne Capucine est venue agrandir la famille de nos amis…
Il lui fallait donc bien une petite couverture pour appréhender son premier hiver, toute rose flashy et girly et même, bordée de fil d’or !

Bienvenue à toi Jolie Demoiselle et félicitations à tes parents et à ton heureuse grande soeur !

En savoir plus :

  • 6 pelotes de Caline Bergère de France, coloris Charlotte
  • 1 pelote Luxury magic mohair coloris 1.
  • Monter 120 mailles.
  • Réaliser  au point mousse autant de rangs que la longueur de la couverture souhaitée.
  • Arrêter les mailles.
  • Border la couverture en mailles serrées (4 tours) de la même couleur que l’ouvrage.
  • Réalisez une nouvelle bordure en mailles serrées (4 tours), avec une couleur contrastante.

Ma pointe Easy paillettes, by Chouette Kit

J’ai pris l’habitude de tricoter des châles lors de mes voyages…
Les ouvrages au crochet ont l’avantage d’être faciles à transporter/arrêter/reprendre…
Et j’adore toujours autant voir la tête des touristes qui me voient oeuvrer sur la plage, dans mon transat ou dans les transports!

Aussi, cette année, se sont encore deux modèles Chouette Kit que j’ai réalisés, voici donc ma pointe Easy paillettes, made in Sardaigne !

C’est un projet parfait car le crocheter est un pur bonheur : le point est répétitif et la laine est d’une extrême douceur ! Ainsi, je vous recommande de vous lancer dans ce projet tant cette pointe est douce, vaporeuse et couvrante, parfaite pour une rentrée ;)!

Modèle :
– pointe Easy paillettes Chouette kit,
– 3 pelotes Fashion light luxury coloris 1,
– 1 pelote Luxury magic mohair coloris 1.

Son Journal Intime

En voilà une drôle d’idée que de vouloir présenter Son Journal Intime, non ?

En fait, je voulais partager avec vous ce rituel de mémoire que j’ai proposé de mettre en place avec ma fille depuis ses presque 4 ans et qui témoigne de son évolution tant du point de vue du langage que de ses capacités artistiques et graphiques…

Son journal intime, c’est son 2ème doudou !
Elle l’emporte partout, le commente à qui lui accorde un peu de temps tant elle est fière de ce qu’elle y met, tant elle adore revoir et montrer des photos « de sa vie ».

Tout est parti d’une photo réalisée lorsque mes parents m’ont offert un appareil photo instantané (Instax mini 90Instax mini 90Instax mini 90un appareil photo instax: j’avais dû la prendre en photos en train de réaliser un bonhomme de neige avec ses voisins et elle la trimballait partout pour les présenter, eux et leur chef d’oeuvre !

Très vite, l’idée de consigner ce cliché dans un cahier et d’y ajouter la légende qu’elle me soufflerait s’est prêtée et c’est ainsi que, pour chaque « évènement » de sa petite vie, une page s’écrivait.

Si maintenant, les textes me sont précisément dictés par Mademoiselle, elle adore y ajouter un petit dessin, quelques autocollants ou encore écrire de petits mots et surtout y faire du « scarpbooking » comme elle le dit si bien !

Mon appareil photo a très vite été remplacé par l’imprimante photo Instax Share (moins de 100 euros) qui a l’avantage de développer instantanément des photos réalisées avec mon téléphone. C’est vraiment mieux car je peux choisir les photos, les retoucher (taille, luminosité, etc…) et créer, avec elle, des compositions.

Ce journal est aussi l’occasion de garder précieusement une jolie carte d’invitation reçue, ou encore une place de cinéma… et depuis quelques temps, elle aime quand des amis, la famille ou une nouvelle rencontre de vacances, y laissent un petit mot.

 

Cette idée vous tente ? Voici quelques conseils :

  • préparez une trousse avec des crayons, des stylos, un taille-crayons et pourquoi pas des mini pochoirs et des autocollants !
  • réservez-vous un stylo feutre permanent pour légender les photos!
  • les rollers de colle ont l’avantage d’être plus propres que les colles en stick et ils fixent solidement les Instantanés !
  • privilégiez les crayons assez gras aux feutres qui peuvent transpercer les feuilles (surtout si votre enfant est petit !)
  • optez pour des cahiers aux couvertures rigides, aux feuilles assez épaisses pour les emporter partout sans les abîmer ! J’ai désormais trouvé mon bonheur chez Leuchturm (carnet de croquis A5, 18,50 euro)
  • et j’ajouterai, ne prenez pas un livre avec trop de pages ! Si comme nous vous le trimballez partout, vous n’êtes pas à l’abri d’une perte, d’un accident de shampoing dans la valise ou que sais-je encore !

Plus précisément, on fait ça quand ?

  • à la fin de la journée : c’est un temps « calme », qui permet de structurer sa journée : « que s’est-il passé ? », « qu’as-tu le plus/le moins aimé? »
  • sur le lieu des vacances ! Un temps mort ? Une envie de se poser ? Un restau ? Un transat au bord de la piscine ? On sort l’imprimante et les feutres, et la voici occupée… et il faut voir comme ça rend curieux les touristes qui s’émerveillent de ses talents et de cette curieuse occupation sans écran ! En plus, en écrivant chaque jour quelque chose, cela évite d’oublier des lieux, des détails, tout ce qui fait qu’elle aura du mal à partager son récit avec ses proches.

Alors, vous aussi, vous sautez le pas ?
Ici, nous attaquons son 3ème journal !

L’écharpe est belle #3

Ne jamais dire jamais…
Et se lancer une fois de plus dans cette folie furieuse de réaliser une nouvelle « Echarpe est belle » avec de minuscules aiguilles, une troisième fois, pour une amie proche à qui elle avait vraiment tapé dans l’oeil !

Cette fois, je n’avais plus vraiment de délais…
Puisque je m’étais fixée de la finir pour la fin de notre collaboration dans mon ancienne école mais que je n’étais pas parvenue à la terminer à temps. (Rappelez-vous, c’est ce fameux loooooooooooong projet qui nécessite pas loin de 65h de travail!)
Je me suis résolue à me dire que ce n’était pas si grave et qu’il y aurait toujours une bonne occasion de gâter cette Tata Véro qu’on adore !

Elle sera donc juste prête pour l’entourer de douceur dès que le printemps décidera vraiment à s’installer par chez nous puisqu’elle est faite en coton et n’est donc pas bien chaude !

Sur ce, serait-il utile que je me lance déjà sur une prochaine Echarpe est belle, histoire de tenir les délais cette fois?
Pour qui sera la prochaine ?