Catégorie : Couture

Un peignoir réversible #2

Vous ne pourrez pas dire que je ne vous avais pas prévenus : ma fille devait absolument avoir le même peignoir que son petit jumeau (clic!), surtout qu’elle devait se remettre de sa première petite opération (ablation des amygdales), en convalescence chez ses papy/mamie !

Pour elle, du rose, donc, et des flamants roses : sa nouvelle passion surtout quand, dans le magasin, aucun tissu n’arbore de jolies licornes multicolores, ou des princesses, ou des sirènes, ou… bref, la liste de ses passions est vraiment longue !

Quoi de neuf sur cette version ?

  • Je n’ai pas mis de poches internes, restant cette fois-ci fidèle au patron. J’avais bien découpé les poches en tissu imprimé et en éponge, mais lorsque je les ai apposées sur la face « tissu », je trouvais l’assemblage disgracieux! (La faute aux motifs?)
  • J’ai bien gagné 5h de travail ! Ouep, les faux jumeaux étant justement presque jumeaux (pour mes nouveaux lecteurs, Mister G est le fils de ma cop’s le Chat qui guette !), ils avaient le même gabarit… et puis c’était sans compter sur Mon Expérience ma petite dame mouhahaha ! Sans blague, c’est super agréable de faire à nouveau un modèle. Et là, je t’avoue qu’un 3ème s’est invité sur ma To do list, pour encore un « 6 ans » !

Pour rappel : Il s’agit du modèle de peignoir réversible 2662 de chez Burda, réalisé avec du tissu à motif et du tissu éponge déniché chez Le Tissu des Ursules.

Mon sweat Lama

Il y a quelques mois (voire semaines), je m’étais cousu le sweat du Chouette Kit n°33.
Un projet couture sympa, assez rapide dans un tissu moelleux et chaud, bref, le sweat idéal pour se lover dans le canapé mais pas assez funky à mon goût pour porter avec un jean en semaine !

Après avoir songé à le broder, c’est en me promenant en magasin (Zôdio !) que je suis tombée sur ce flex lama doré, carrément mignon et décidément tendance, de la mercerie des créatives de Mademoiselle Toga.

Je vous avoue que j’ai vraiment galéré…
A l’origine, ce petit lama était vêtu d’une paire de lunettes…
En effet, si le design était si fin au point que je l’ai déchiré en l’ôtant de ce support (pourtant, je l’avais manipulé précautionneusement ), c’est au moment de tenter de le faire adhérer au tissu que j’ai complètement perdu patience…
Défaut ou finesse du support ? Je n’en sais rien, mais j’ai dû renoncer à le laisser et décoller les mini morceaux qui avaient bien voulu coller !
Dans ma boîte à malice, j’ai trouvé un joli pin’s fleuri, c’était la petite touche colorée qui manquait !

Alors, complètement fan de ce Serge ?

A bientôt ^^!

Un peignoir réversible

Pour l’anniversaire de son jumeau, j’ai pris le pli d’offrir du « Home made », et c’est une petite tradition qui perdure avec ma copine Le Chat qui Guette qui gâte toujours ma mini miss avec ses superbes créations !

Peignoir reversible Burda 2662

Cette année, je me suis donc moi aussi lancée dans un projet couture…
Si, si, j’ai osé !

Et vraiment, je ne regrette pas!

Peignoir reversible Burda 2662

C’est donc en me rendant compte du fait que ma fille en avait de trop petits que je me suis dit que j’allais lui en coudre un et que ce devrait être bien sympa d’en réaliser un pour son petit jumeau !

Peignoir reversible Burda 2662

Il s’agit du modèle de peignoir réversible 2662 de chez Burda, réalisé avec du tissu à motif et du tissu éponge déniché chez Le Tissu des Ursules.

Peignoir reversible Burda 2662

C’est un projet estampillé « facile » mais qui m’a valu pas mal de noeuds aux cerveaux ; le manque de pratique je pense !
Néanmoins, j’ai beaucoup appris et j’ai pu apprécier mes progrès en matière de couture invisible !

J’ai apporté quelques minuscules modifications puisque j’ai ajouté des poches internes et que j’ai réalisé une seconde ceinture afin que ce peignoir soit réversible jusqu’au bout !

Je regrette simplement que le modèle soit si ample…
Je prévois donc de retenter l’expérience pour ma fille, mais je réduirais la taille du buste !

Vite, un bagage à main !

A quelques heures de mon départ pour un séjour à Londres, je me suis lancée dans la confection du bagage à main que je m’étais commandé il y a quelques temps chez les Chouette kit et qui a décidément respecté sa promesse :

Fini les prises de tête pour trouver un sac qui passe en cabine dans l’avion ! Avec ce kit réalisez un grand sac de voyage zippé (50 cm x 40 cm x 20 cm). Un vrai bagage à main qui respecte les conditions des compagnies aériennes, et que vous pourrez donc emporter sans hésitation dans l’avion en cabine, en train, partout !

Et ce séjour alors ?
C’était génial !

Je ne vais pas jouer les guides touristiques, mais je vais vous confier mes best 10 !
– Le spectacle du Roi Lion, dans le très cosy théâtre Lyceum
– la virée à Oxford et dans ses différents collèges que l’on croise dans bien des films/séries dont Harry Potter !
– la balade dans les très colorées rues colorées et victoriennes de Notting Hill, lors de son marché du samedi,
– la vue imprenable de Londres, au soleil, depuis la London Eye,
– les afternoon tea, chez le très chic Wolseley,
– la visite du muséum d’histoire naturelle : une bâtisse sublime et des espaces géniaux. Chez nous, ce sont les squelettes des dinosaures qui ont fait l’unanimité !
– l’aquarium du Sea life avec une variété impressionnante de poissons et ces aquariums immenses que l’on traverse et même surplombe !
– Hyde park et Saint James park et nos pauses bien méritées à nourrir les écureuils pas farouches,
– les petits déjeuners anglais pris sur place ou à emporter, toujours chez Prêt à manger !
– mais aussi la Tour de Londres, Buckingham Palace, le Tower Bridge…

Bref, c’était génial, c’est quand qu’on y retourne ?!

 

Une mini trousse pour une Grande journée !

Vous la sentez venir, la jolie collection de trousses ?

Pour tout vous dire, ma fille a une wonder maîtresse depuis 2 ans, et, cette année, cette topissime collègue passe son CAFIPEMF! (pour être maître formateur)

Pour la booster, la veille de « sa critique de leçon » (l’Education Nationale a décidément l’art de la formule ! Pour les non initiés, il s’agit d’analyser la pratique d’un collègue débutant), on s’est dit qu’un petit cadeau, home made, serait le bienvenu !

Et quoi offrir de mieux qu’une trousse à une maîtresse qui passe un examen ?
Mais rien d’autre qu’une troussssssssssssssssse, évidemment puisqu’elle pouvait la prendre avec elle !

C’est ainsi qu’on a passé notre #mercreDIY toutes les deux dans mon notre atelier : l’une s’est consacrée à la réalisation d’une belle carte, l’autre d’une mini trousse !

Garnie de quelques stylos, d’une gomme citron, de vrais chocolats et de minis Speculoos, elle a su redonner du baume au coeur à sa maîtresse qui, nous, on en est sûres, a dû tout déchirer !

En savoir plus..
– Trousse issue d’Accessoires en cuir à coudre d’Anne Walterthum des éditions Creapassions , juste redimensionnée pour n’accueillir que de petits stylos !
– coupon de cuir bleu turquoise, Sweet anything.

 

Une trousse pour ma rentrée !

Pour la Saint Valentin, j’ai reçu Accessoires en cuir à coudre d’Anne Walterthum des éditions Creapassions et, depuis,  j’attendais d’avoir du temps et et surtout le matériel nécessaire pour me lancer !

C’est ainsi que j’ai passé une jolie commande de coupons de cuir (chez Sweet anything), que je me suis fournie en boutons pressions et que je me suis enfermée dans mon petit atelier !

Alors, qu’ai-je pensé de ma première expérience en matière de couture du cuir ?

C’était vraiment trop chouette !
D’abord, j’ai vraiment adoré travailler cette matière si douce, qui sent si bon et qui permet des finitions si nettes !


Ensuite, je dois avouer que ça fait vraiment plaisir de se lancer dans des projets courts qui se bouclent en une heure top chrono !
Je sors de deux projets tricot et crochet qui m’ont pris des semaines/mois… et je suis sur un long projet : une cape  (modèle Hors série Fieco Bergère de France)  que je réalise avec des tricopines ! (ce KAL !)

Alors, vous la trouvez comment cette petite trousse ?

Un dressing pour sa poupée Chérie Corolle #6

Trio de vestes pour parfaire les tenues de « Clara Motine » et de sa toute nouvelle soeur qui lui a été offerte à Noël !
Décidément, travailler la feutrine, c’est vraiment top !

Et dire que dans un mois, j’en aurai fini avec ces petits articles de couture !
C’est que j’y prendrais goût !
Il sera temps pour moi de plonger à nouveau dans le monde merveilleux du crochet… d’ailleurs, je suis en train de finir une jolie couverture pour un petit cousin <3 !

Vestes Courses en ville, issu du livre Vêtements de poupée, 20 tenues à coudre pour toute l’année, Mango.

Un dressing pour sa poupée Chérie Corolle #5

Dans mon petit bazar, je suis tombée sur du ruban, de la feutrine rouge et du tissu « Noël magique » que j’avais acquis en soldes chez Cultura l’an passé.

Il ne m’en fallait pas plus pour décider de réaliser une tenue de fête à sa petite Clara, d’autant que j’avais déjà patronné une petite robe très simple à réaliser, il ne me restait donc plus qu’à tenter de travailler la feutrine et à essayer un nouveau patron!