Je vous apprends peut-être que je suis de formation littéraire !
(J’ai d’ailleurs validé un DEUG de lettres, avant de me lancer dans une licence en sciences de l’Education.)

Et à vrai dire, mes lectures « plaisir » ont dû cesser à ce moment-là, au profit de livres didactiques pour enrichir ma pratique ou de littérature jeunesse pour proposer des rallyes lecture à mes élèves !
Puis, vous devinez la suite : mon temps libre s’est drôlement réduit à mesure des types de postes obtenus (prof plus ou moins proche de mon domicile, direction) puis… de la place prise par Mademoiselle Romane !

La vérité, ce n’est pas que je n’ai plus trouvé de temps, preuve en est des activités que vous retrouvez ici régulièrement, c’est que je ne SUPPORTE PAS de devoir lire un livre en plusieurs fois vous savez, 10 minutes à la volée tous les tremblements!
Quand j’ouvre un livre, je veux déjà en connaître la fin ou encore me rappeler de l’intrigue…

Alors, j’alternais entre longues périodes sans lectures, et vraies boulimies « livresques », mais uniquement lors de mes vacances.

Mais ça, c’était AVANT…
Avant que je décide de transformer mes pièces d’anniversaire (merci pôpa, merci môman) en l’achat d’une liseuse… Il y a tout juste 2 mois !

Alors, concrètement, ça a changé quoi ?

Mais ça a carrément changé mon quotidien !

En fait, c’est fou tous les temps « morts » qui peuvent ponctuer ma semaine* : 15 minutes à l’attendre à l’arrêt de bus lorsque je sors de mon école, 40′ lors de son cours de natation, 55′ son cours de danse, et vous voyez déjà ces temps d’attente qu’on subit chez le médecin, entre deux courses, etc ou même tous ces moments en mode passager dans les moyens de transport (*j’entends ceux que je ne peux pas allouer à des temps de correction/préparation/courses, etc…) !
Ces « temps libres » ou « temps morts », habituellement passés à errer sur FB ou Insta, sont désormais voués à l’avancement de mes lectures et rien qu’en 2 mois, j’ai déjà pu lire 6 livres !
Autant vous dire que je suis carrément satisfaite de la mise à profit de ces temps-là !

Mais pourquoi une liseuse alors ?

Pour bien des raisons :

  • la possibilité d’emporter plusieurs livres avec moi ! (si je lis volontiers des romans d’une traite, ouvrages didactiques (ex. : Méthode heuristique Mathématiques) historiques (Homo Sapiens) ou autres se lisent volontiers avec parcimonie, histoire d’imprégner les concepts, de les digérer, les intégrer !
  • la possibilité d’être toujours en capacité de lire : mon smartphone peut prendre le relais de mes lectures quand je n’ai pas la liseuse. (les 2 se synchronisent)
  • l’instantanéité des commandes de livres : aussitôt commandé, aussitôt téléchargé
  • le meilleur marché des formats kindle par rapport au format papier
  • mais aussi : la fin du remplissage de mes bibliothèques qui ne sont vraiment plus extensibles!
  • et pour la possibilité d’ouvrir les lectures à mon mari ou ma fille en leur ouvrant un espace ! D’ailleurs, pour les enfants, il y a un système de badges et de récompenses qui permettent de voir leurs temps de lecture… (Je sens que cela va pouvoir s’échanger en temps devant d’autres écrans par exemple….)

100 % liseuse ?

Ah, mais je vous vois venir !
Evidemment que les livres ne font plus partie de mon passé !

Si pour les romans ou bien d’autres types de livres ma liseuse me convient parfaitement, le format papier m’est toujours indispensable dans mes lectures plaisir !

Ainsi, les éditions Créapassions continueront à garnir ma bibliothèque (livres de couture, tricot, etc…) !
Tout comme bien des magazines d’ailleurs…
Les livres d’art….
Ou les albums pour ma fille/mes élèves afin qu’ils puissent les manipuler mais surtout les lire en couleurs ! (La bibliothèque de ma fille a encore de beaux jours devant elle !)

Et pourquoi une Kindle paperwhite ?

  • pour son rapport qualité/prix : 159 euros,
  • sa capacité : 32 Go, ça doit bien faire 15 000 livres ça, non ?
  • sa très grande autonomie : plusieurs jours
  • son confort de lecture : écran de 300 ppp sans reflets, se lit comme une véritable page papier, même en plein soleil.
  • sa résistance à l’eau ! Ceux qui savent, savent…. Ils savent qu’une baleine, c’est souvent dans l’eau 😉 !
  • son vaste catalogue (Amazon), et ses petits prix (ou livres gratuits)
  • oh, et puis tant qu’ont y est, je vous invite à commander une housse avec « affichage mains-libres« , c’est vraiment confortable de laisser sa liseuse sur la table ou sur ses jambes 😉 !

Bref, j’ai testé vivre avec une liseuse, et vraiment, je suis super satisfaite !

Allez, je vous laisse, je retourne à ma lecture !

1 Comment on Ma Liseuse, mon nouveau compagnon !

  1. J’ai apprécié cet article. Je n’avais jamais utilisé une liseuse et ne connaissait pas vraiment. A voir! Je vais recommandé ton article pour mon entourage parce que nous parlons souvent de cette utilisation sans trop s’y être plus penché plus que cela, adeptes des livres papier. Mais, tu m’as convaincue d’essayer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *