Ce qu’il y a de chouette quand tes collègues connaissent tes penchants pour les bricolages, c’est qu’ils finissent par te demander de penser leurs bricolages !

Cette année, j’ai proposé à Véronique de réaliser un bracelet, dans l’esprit du bien connu « Bonne fête maman qui déchire » qui avait été publié le mois précédent dans le magasine La Tribu des Idées.

Prototype du bracelet sans les perles argentées

Au programme, réactualiser le projet pour le rendre accessible à des élèves de petite et moyenne section…

Après quelques prototypes…

C’est la version fond « galaxie » avec un petit coeur évidé qui a été retenue !

Le déroulement ?

– Préchauffer le four à 150 degrés.
– Découper des disques de plastique dingue (ou les emporte-piècer!).
– Perforer les deux extrémités.
– Illustrer le disque à l’aide d’un feutre (ici, des feutres Posca, du côté rugueux).
_ Emporte-piècer le petit coeur !
– Mettre le disque à cuire (environ 2 minutes, jusqu’à ce que le médaillon redevienne parfaitement plat).
– Appliquer un couche de vernis sur la fasse « illustrée ».
– Couper un morceau de cordon (20cm), enfiler les deux perles et le médaillon.
– Faire deux noeuds coulissants de part et d’autre afin que le bracelet soit ajustable.

Le matériel utilisé ?

– plastique dingue blanc (8€ les 7 feuilles)
– feutres Posca (à partir de 3,69€)
– perforatrice disques Artemio (13,95€)
– perforatrice coeur, (2,70€)
cordon de suédine ( (4,75€ les 4,5 mètres)
– perforatrice 1 trou (1,99€)
– perles argentées
– vernis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *