Une boîte à gages pour de Futurs Mariés

FullSizeRender_1

La Baleine Bleue n’est pas une proche comme les autres, elle crée et offre des petits présents faits-mains, toujours réalisés et imaginés avec beaucoup d’Amour, de Bienveillance, de Patience et de Plaisir !

Imaginée à l’époque pour mes « clients », offerte à de proches amis et même testée par nous-mêmes, je tenais à confier une version améliorée de cette « Boîte à Gages » à mes proches, boîte pensée pour attendre (im)patiemment et agréablement l’un des plus Inoubliables Jours de leur Vie que sera celui de leur Mariage.

Le concept de cette « Boîte* à Gages » est simple : il suffit de tirer au sort chaque semaine une enveloppe et de relever le gage indiqué.  Ces défis, que j’ai imaginés, sont tous réalisables, souvent agréables et parfois un peu pimentés, il faut bien l’avouer !

Dans l’idéal, les Futurs Mariés m’enverraient chaque semaine une « photo-preuve » de leur bonne foi et du recueil de ces dernières se profilerait un chouette nouveau projet…

Rendez-vous donc dans un an, s’ils sont joueurs !

* J’ai préféré ranger les enveloppes dans une niche plutôt que dans une boîte car cet élément de décoration sera plus au goût des Futurs Epoux et trouvera ainsi naturellement une place de choix dans leur appartement!

Matériel utilisé :
* 52 enveloppes pollen (90*140)
* 52 cartes pollen (82*128) ; ou les réaliser soi-même en en découpant 4 de ce format dans une feuille A4
* Polices utilisées (téléchargées sur Dafont): Little Days, Mademoiselle Camille
* 52 gages* !

*Si vous êtes intéressés par ceux que j’ai choisis, merci d’envoyer un mail à labaleinebleueleblog@gmail.com car je ne voudrais pas qu’ils les lisent en avance…!!!

La Baleine Bleue !

2L8B1537

Depuis que je suis devenue complètement addict du tricot et je peux même affirmer du crochet désormais, j’emporte partout avec moi un « en cours ».
Il s’agit alors pour moi, le plus souvent, d’occuper agréablement mon temps perdu (comme mes longs trajets en voiture), mais surtout de me détendre alors lovée dans mon canapé ou confortablement installée sur un bain de soleil…
Mais depuis quelques temps, il m’arrive d’oeuvrer pour éviter un stress (comme un examen par exemple!).
C’est ainsi que, Témoin d’un mariage, pour ne pas m’effondrer en larmes devant l’exquise métamorphose de la sublime Future Mariée, je me suis mise à lui tricoter frénétiquement… ce fameux trendy-châle !

La stupéfaction du photographe Julien Bands a été telle qu’il m’a prise en photos, il faut dire qu’il n’avait jamais vu d’invité(e) tricoter lors d’un tel évènement!
Si la Mariée gardera de ce moment particulier de tricot un souvenir chaleureux (le fameux châle devrait réchauffer ses épaules), je garderai pour ma part jalousement ces deux chouettes et doux clichés qui illustrent bien le côté DIY de ma personnalité !

2L8B1543

 

 

Et si vous me confiez les endroits/les circonstances les plus insolites/agréables dans lesquels vous oeuvrez ?

Silence, ça pousse !

Si nous mangeons déjà fraises, groseilles, mûres, framboises, salades, radis,courgettes et concombres, d’autres légumes poussent encore tout doucement, sous le regard gourmand des deux poules de soie (qui ne pondent toujours pas) !

Festival « La Marelle » de Maizières-Les-Metz

7f2dd6_da72a045a59f482c8a0482d35fd0fbe7

Aujourd’hui, je propose de partager avec vous un festival jeune public des arts vivants que j’ai découvert cette semaine, celui de La Marelle de Maizières-les-Metz. Organisé par le Théâtre Dest, il a lieu depuis 15 ans déjà, chaque première semaine des vacances d’été.

Au programme, différents spectacles et ateliers pour petits curieux dès 6 mois et pour tous publics ! Les prix sont raisonnables : gratuité des animations dans le parc et compter 5 € pour un atelier, 6€ pour un spectacle.

Invitées par Bricrea et ses Loulous, nous nous sommes plu à apprécier une pièce de théâtre, d’ombres et de musique orchestrée par la compagnie du Théâtre Buissonnier, intitulée Ça Pousse. Un spectacle doux, rythmé et poétique qui a su captiver les tout, tout-petits !
J’ai beaucoup aimé la mise en valeur de la contrebasse frappée, pincée et « archée », jouée en tous sens et même parfois par les deux personnages. C’était une belle rencontre avec l’instrument pour ma puce !

Nous avons également participé à un atelier où la conteuse et plasticienne Nathalie Zolkos avait mis en scène plusieurs histoires pour ensuite accompagner les enfants dans la création d’une œuvre originale. Au programme, la réalisation d’un petit éléphant cosmonaute bleu et de sa fusée intergalactique ! Là encore, l’atelier était rondement mené et chaque enfant a eu plaisir à réaliser son Œuvre pour l’emporter chez lui ! Mademoiselle a même expliqué à papa comment elle avait peint l’éléphant avec le pinceau, et la fusée avec les doigts (sûrement le moment qu’elle a préféré !).

Et pour finir notre petit festival, nous avons fait la connaissance de la Compagnie Commun Accord et de leur grand numéro « de P’tit Cirk » ! Deux personnages attachants, une valise pleine d’objets magiques et un spectacle complet où se mêlaient jonglerie, magie, acrobaties, clownerie et là encore tellement de poésie ! La petite marionnette fildefériste a complètement séduit ma princesse !

Si vous avez la chance d’être dans les parages, rendez-vous donc à Maizières-les-Metz l’année prochaine !

Mais qu’ai-je planté dans mon jardin ?

Voilà la question qui revient régulièrement depuis la parution de l’article présentant mon potager en carrés, et même qu’aujourd’hui Marie Claire Idées s’en inquiète sur FB !
Il était donc temps d’écrire cet article !
Et, mieux qu’une longue liste nommant une variétés de plants, voici mon plan !Mon potager 2015Cette année, bien que mon potager ne soit plus en carrés, j’ai donc tenté de jardiner avec les bons conseils prodigués par Anne-Marie Nageleisen dans son « Guide pratique du potager en carrés« .

DSC06865Ce qui m’a plu dans cette méthode culturale ?
– la beauté de mon potager : tout les plants sont alignés, aérés, identifiés.

– la facilité d’entretien : les allées bien positionnées me permettent d’atteindre sans mal les plants au centre.

– le côté « écologique » : gérer la qualité du sol en variant les plants, en associer certains pour accueillir/repousser les insectes, etc…

 

Bonne fête, Maman qui déchire !

Voici donc le petit bijou que je propose de réaliser à mes élèves cette année à l’occasion de la Fête des Mères !
Un petit projet simple, efficace et toujours peu onéreux !

FullSizeRender IMG_2786

Le déroulement ?
– Préchauffer le four à 150 degrés.
– Découper des disques de plastique dingue (ou les emporte-piècer!).
– Perforer les deux extrémités.
– Illustrer le disque à l’aide d’un feutre permanent (côté rugueux).
– Mettre le disque à cuire (environ 2 minutes, jusqu’à ce que le médaillon redevienne parfaitement plat).
– Appliquer un couche de vernis sur la fasse « illustrée ».
– Couper un morceau de cordon (20cm), enfiler les deux perles et le médaillon (ici).
– Faire deux noeuds coulissants de part et d’autre afin que le bracelet soit ajustable. (suite…)

Mon potager pédagogique en carrés !

Mon potager 2015

Mon Potager, il se veut gourmand, généreux et surtout plein de style…
Mauvaises herbes et sales bêtes, passez votre chemin !
Moi, je jardine avec des gants, des outils miniatures aux couleurs girly, un charmant chapeau de paille pareillé à mes bottes en caoutchouc et, clairement, je m’éclate !

Je prends le temps d’étudier un livre spécialisé (Guide pratique du potager en carrés), de choisir mes plants, j’organise ensuite stratégiquement mes carrés puis je plante, j’étiquette, j’arrose, j’engraisse et bientôt, je récolterai !
Et déjà, je bronze là, tout à côté de mes plants sur ma chaise longue avec Bali qui n’est jamais trop loin ! Cette année, deux poules de soie ont élu domicile dans une jolie maisonnette, l’endroit est juste parfaitement bucolique !

DSC06865